Victorien Vanoosten
biographie
Victorien Vanoosten mène une double activité de chef d'orchestre et de pianiste. Il est actuellement le directeur artistique et musical de deux orchestres : l'Ensemble Symphonique de Neuchâtel en Suisse, et l'Orchestre Symphonique du Pays Basque en France.

En 2018, il est très remarqué par Daniel Barenboim qui l’invite aussitôt à diriger au Staatsoper de Berlin les Pêcheurs de Perles, dans une mise en scène de Wim Wenders, et à devenir son assistant principal.
Auparavant vainqueur du concours de l’Opéra de Marseille en 2015 et chef associé de Lawrence Foster, il y dirige plusieurs ouvrages lyriques et symphoniques et rencontre un vif succès public et critique en remplaçant plusieurs chefs au pied levé.

Il a également dirigé une adaptation du Ring de Wagner à l’Opéra de Paris, s’est produit lors de l’ouverture de la Philharmonie de Paris avec le pianiste Lang Lang, à l’Opéra Comique avec Marianne Crebassa, au Théâtre du Châtelet, à l’Auditorium de Radio-France et à la salle Pleyel. Il a également dirigé la Staastskapelle de Berlin, le Brussels Philharmonic, le Janacek Philharmonic, le North Hungarian Symphony Orchestra, le Ostrobothnian Chamber Orchestra, l’Orchestre de Radio-France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Opéra National de Lorraine, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre de Mulhouse, l’Orchestre de Cannes ou encore l’Opéra de Besançon. Très impliqué dans la création chorégraphique, il crée avec le Staatsballet de Berlin une reconstitution historique de la Bayadère avec Alexeï Ratmansky ou encore le Sacre du Printemps avec Julien Lestel.

De grands solistes ont déjà jalonné son parcours, parmi lesquels Sabine Devieilhe, Olga Peretyatko-Mariotti, Patrizia Ciofi, Karine Dehayes, Annick Massis, Inva Mula, Stéphanie D’Oustrac, Rolando Villazón, Francesco Demuro, Nicola Alaimo, Jean-François Lapointe, Marc Barrard, Laurent Naouri, Etienne Dupuis ou encore Gilles Apap, le quatuor Psophos, Marielle Nordmann, Sarah Nemtanu, Andrei Ioniță, Emmanuel Ceysson, Hélène Delavault et Jean-François Zygel.

Pianiste concertiste, il a enregistré un disque autour de transcriptions d’orchestre personnelles pour piano (dont le Prélude à l’après-midi d’un faune et l’Oiseau de feu) et joue régulièrement avec orchestre en dirigeant du piano.
Il a fondé son propre ensemble Les Solistes et s’occupe également de l’orchestre DEMOS en région PACA, projet social et artistique pour des enfants en difficulté.

Titulaire de quatre Masters, il a étudié à Paris et à Helsinki avec Esa-Pekka Salonen, Pierre Boulez, David Zinman, Peter Eötvös, Jorma Panula, Alain Altinoglu, Tugan Sokhiev, mais aussi Michel Béroff, Ruben Lifschitz, Denis Pascal ou encore Jean-Claude Pennetier. Lauréat des Fondations Banque Populaire, Meyer et Sylff (Tokyo), il s’est illustré dans plusieurs concours internationaux, notamment de Besançon, Salzbourg et Radio-France et a remporté le prix « Talent chef d’orchestre ADAMI ».